1 / 10
La confession d'un enfant du siècle

Musset, Alfred de
Paru en 2003 chez Librairie générale française dans la collection Le Livre de poche [0248-3653]

Après le désastre de Waterloo, l'ennui s'installe avec la paix : " Alors s'assit sur un monde en ruines une jeunesse soucieuse. " Mais l'enfant du siècle ne s'attarde pas longtemps à son époque et, de manière assez désinvolte, raccorde à la grande sa petite histoire : celle d'un homme qui se console de la trahison de sa maîtresse par une vie de fête et de débauche à laquelle l'arrache brutalement la mort de son père. Après quoi l'amour, traversé par la tentation du suicide et du meurtre, ne le conduira qu'à la solitude. La Confession que Musset fait paraître en 1836 est ainsi un roman qu'il faut lire bien au-delà de la liaison avec George Sand qui vient de dramatiquement se dénouer à Venise. A vingt-cinq ans, Musset n'offre pas ici une simple esquisse prometteuse, comme le croyait Sainte-Beuve, mais un testament littéraire qu'il ne dépassera pas, un livre où il devient le héraut d'une génération dont la lecon amère est que, face à l'absurdité de vivre, l'irrésolution est la seule attitude lucide.

2 / 10
Les caprices de Marianne : comédie

Musset, Alfred de
Paru en 1999 chez Larousse dans la collection Petits classiques Larousse. [Larousse; 1292-1017]

Coelio aime la belle Marianne, l'épouse d'un vieux juge tyrannique. Trop timide, il demande à son ami Octave de plaider sa cause auprès d'elle. La comédie aurait pu être légère ou libertine. Elle tourne soudain au drame lorsque Marianne, plus sensible au charme d'Octave qu'à celui de Coelio, conteste l'autorité de son mari qui la tient prisonnière et décide de prendre un amant. La farce s'habille alors des couleurs du deuil. Et l'amour s'enfuit comme un poème triste et désespéré...

3 / 10
Lorenzaccio

Musset, Alfred de
Paru en 2003 chez Gallimard dans la collection Folioplus classiques [Gallimard; 1763-9522]

Mouvement littéraire : Le romantisme autour de 1830. Genre et registre : Le drame romantique en 1834 ; Lorenzaccio, un drame critique ? L'écrivain à sa table de travail : Cheminement d'une oeuvre ; Des sources au manuscrit de Lorenzaccio. Groupement de textes : L'immolation de l'artiste. Chronologie : Musset et son temps. Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture.

4 / 10
On ne badine pas avec l'amour : théâtre, proverbe dramatique

Musset, Alfred de
Paru en 1998 chez Larousse-Bordas dans la collection Petits classiques Larousse. [Larousse; 1292-1017]

Deux jeunes gens intelligents, cultivés, sensibles se retrouvent après dix ans de séparation dans le giron familial où ils ont vécu ensemble leurs années d'enfance. Tout est préparé pour fêterces retrouvailles... Pourtant, une lutte cruelle et impitoyable va s'engager. Chacun va chercher à éprouver la vérité de l'autre, au lieu de s'abandonner aux élans de son cœur et à l'intuition de ses sens. À l'épreuve de cette vérité, les masques tombent : les notables sombrent dans le ridicule, tandis que les jeunes héros vont faire, dans le malheur, l'expérience de l'ouverture inconditionnée à l'amour. Décidément, l'amour n'est pas un sujet de comédie...

5 / 10
L'Avant-scène. Théâtre (1295) : Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée : mise en scène de Jean-Marie Besset ; Je ne veux pas me marier : mise en scène de Jean-Marie Besset

Musset, Alfred de
Paru en 2011 chez L'avant-scène

Dans "Je ne veux pas..".A la veille de son mariage Vivien veut réfléchir seule mais son futur mari lui rend visite...Dans "Il faut qu'une porte..."La marquise refuse le badinage du Comte amoureux transi. Elle veut qu'on s'adresse à son intelligence, se méfie du désir des hommes au risque de passer à côté du véritable amour.

6 / 10
Poésies nouvelles

Musset, Alfred de
Paru en 2000 chez Flammarion dans la collection G.F. [Flammarion; 0768-0465]

" Je suis bien de l'avis de ceux qui aiment Musset, oui, c'est un poète à mettre au-dessus de Lamartine et de Victor Hugo - mais ici ce n'est pas encore article d'évangile. " Dans les années qui suivent ce jugement de Balzac (Lettre à madame Hanska, 18 octobre 1834), Musset allait imposer aux sceptiques toute l'étendue de son génie de poète : par l'abondance des sujets traités et la diversité de ses tonalités, par son renoncement à l'ironie qui imprégnait encore les Premières Poésies et la conquête d'un lyrisme maîtrisé, le recueil des Poésies nouvelles est l'acte de naissance d'une nouvelle " grande poésie " accordée à son temps.

7 / 10
Lettres d'amour

Sand, George et Musset, Alfred de
Paru en 1985 chez Hermann

Présentée par Françoise SAGAN Georges Sand et Alfred de Musset, deux gloires de l'époque romantique, se sont aimés, se sont quittés à Venise en 1832, après des trahisons et des déchirements. L'histoire des amants de Venise est restée célèbre : les manuels scolaires l'ont racontée et des livres entiers lui ont été consacrés. Le récit qu'en ont fait ses deux acteurs n'est lui, connu que des érudits. Il est tout entier dans les soixante lettres spirituelles, passionnées, passionnantes, qu'ils ont échangées et que George Sand a tenu à préserver dans l'intérêt de la vérité. Francoise Sagan a lu ses lettres et s'est interrogée sur les sentiments des deux personnages. Elle a tenté de comprendre ce qui s'était réellement passé entre cette jeune femme qui ne ressemblait à personne et qui séduisait tout le monde et son gamin d'Alfred ; de huit ans son cadet, poète génial, , alcoolique et piètre amant sans doute. C'est non seulement une interprétation intelligente et perspicace d'une histoire d'amour, mais aussi un des bons textes de Sagan par rapport à son àuvre. B Franck Le Monde Un superbe petit livre qui vous reposera, rafraîchira... Télérama Une analyse perspicace de la liaison de deux amants terribles. Non seulement ces lettres me font aimer et estimer Georges Sand, mais elles me persuadent de plus en plus que c'est une extraordinaire épistolière... Bernard Pivot Lire.

8 / 10
Poésies pour petites oreilles. 2

Gautier, Théophile, Maupassant, Guy de, Saint-Amand, Rimbaud, Arthur, Apollinaire, Guillaume, Nerval, Gérard de, Vigny, Alfred de, Orléans, Charles d', La Fontaine, Jean de, Rousseau, Jean-Baptiste, Grenus, Jean-Louis, Ronsard, Pierre de, Bellay, Joachim du, Marbeuf, Pierre de, Verlaine, Paul, Hugo, Victor, Musset, Alfred de, Baudelaire, Charles, Allais, Alphonse, Corneille, Pierre, Deschamps, Eustache, Rostand, Edmond, Leconte de Lisle, Scarron, Paul, Prudhomme, Sully, Laforgue, Jules et Lamartine, Alphonse de
Paru en 2010 chez Formulette Production


9 / 10
Trop stylée, la poésie : les 50 plus beaux poèmes de la langue française

Supervielle, Jules, Aragon, Louis, Perse, Saint-John, Valéry, Paul, Verlaine, Paul, Baudelaire, Charles, Marot, Clément, Baïf, Antoine de, Bellay, Joachim du, Ronsard, Pierre de, Navarre, Marguerite De, Eluard, Paul, Rimbaud, Arthur, Labé, Louise, Vian, Boris, Musset, Alfred de, Hugo, Victor, Desnos, Robert, Prévert, Jacques, Lamartine, Alphonse de, Desbordes, Marcelline, Pisan, Christine de, Cocteau, Jean, Villon, François, Nerval, Gérard de, Malherbe, François de, Orléans, Charles d', Vigny, Alfred de et La Fontaine, Jean de
Paru en 2010 chez Eponymes dans la collection Voix et poésie [Eponymes ]


10 / 10
Lorenzaccio

Penet, Régis
Paru en 2011 chez 12 bis

Arrachant les masques de ses semblables, portant les siens au gré de sa fantaisie, Lorenzo de Médicis promène sa silhouette d'ange déchu au milieu d'un carnaval de dupes. Cette décadence d'aristocrate, cette promenade dans la souillure et la corruption dissimulent le rêve d'une vie. Tendu vers un geste unique et insensé, Lorenzaccio travaille, solitaire, à son chef-d'oeuvre.