Vous êtes ici

Accueil » Les dossiers » Le tour du web en 80 sites - saison 1 » Hoax, canulars et rumeurs : méfiance

Hoax, canulars et rumeurs : méfiance

Hoax ??? En français on le traduit par "canular" mais attention, un "hoax" n'est pas une blague !

Voici la définition du site "commentcamarche.com"

Qu'est-ce qu'un hoax ?

On appelle hoax (en français canular) un courrier électronique propageant une fausse information et poussant le destinataire à diffuser la fausse nouvelle à tous ses proches ou collègues.

Ainsi, de plus en plus de personnes font suivre (anglicisé en forwardent) des informations reçues par courriel sans vérifier la véracité des propos qui y sont contenus. Le but des hoax est simple :

  • provoquer la satisfaction de son concepteur d'avoir berné un grand nombre de personnes

Consultez la liste des différentes variétés dréssées par le site de référence : hoaxbuster.com

Risques ?

Les conséquences de ces canulars sont multiples (source : site "commentcamarche.com")

  • L'engorgement des réseaux en provoquant une masse de données superflues circulant dans les infrastructures réseaux ;
  • Une désinformation, c'est-à-dire faire admettre à de nombreuses personnes de faux concepts ou véhiculer de fausses rumeurs (on parle de légendes urbaines) ;
  • L'encombrement des boîtes aux lettres électroniques déjà chargées ;
  • La perte de temps, tant pour ceux qui lisent l'information, que pour ceux qui la relayent ;
  • La dégradation de l'image d'une personne ou bien d'une entreprise ;
  • L'incrédulité : à force de recevoir de fausses alertes les usagers du réseau risquent de ne plus croire aux vraies.

Solutions ?

Dans le cas des hoax vous pouvez adopter deux attitudes

  • l'ignorance
  • la désinformation

Vous recevez régulièrement ce genre de mail et n'y prêtez même plus attention : hop direction la poubelle. En effet, évitez de propager ces "canulars" est un bon reflexe.

Néanmoins il est toujours bon de vérifier la source et éventuellement de prévenir la personne qui vous l'a envoyé (croyant bien faire).

Deux sites vous permettent de vérifier rapidement et facilement grâce à un copier-coller que ce message de votre meilleur ami coincé au Maroc sans papiers et sans téléphone est bien un "hoax".

(Ces sites utilisent de la publicité pour continuer à être gratuits, ne vous mélangez pas les pinceaux)